Humanités médicales

Programme

Séminaire international « Humanités médicales »

Programme interdisciplinaire USPC « La Personne en médecine » en collaboration avec le Spiral-ULG projet GIGS (Liège) et le Collège national des enseignants en sciences humaines et sociales en médecine et en santé 

Lieu : Salle du conseil de l’UFR de médecine (site Villemin) 10 avenue de Verdun Paris 10e (M°Gare de l’Est)


Le séminaire « Humanités médicales » cherche à explorer la notion d’humanités médicales, récemment introduite en France. Il vise à interroger les manières dont diverses disciplines (notamment l’histoire, les sciences sociales, l’éthique, les arts) problématisent certaines transformations majeures affectant les conditions d’émergence des pathologies, les définitions de la santé et les pratiques et savoirs biomédicaux contemporains.

Pour sa première édition, le séminaire choisit de partir de recherches inventives sur des situations contemporaines qui font problème et contraignent à poser différemment les questions de la santé et du soin. Ces situations sont aussi diverses que le « réchauffement climatique global », la généralisation des environnements toxiques (pollutions de l’air, de l’eau, de l’atmosphère…), la redéfinition des frontières du corps et de l’hérédité (épigénétique), les crises sanitaires à répétition, les scandales pharmaceutiques, l’emprise des outils de management sur la clinique, ou encore la numérisation de la santé et de la formation médicale.

Il s’agit d’explorer ces situations à l’aide d’une diversité de perspectives disciplinaires afin de ne pas réduire trop rapidement les enchevêtrements hétérogènes des mondes que supposent les maladies et les pratiques de soin et de gouvernement.

Nous faisons le pari que les humanités médicales offrent l’opportunité de ne pas rejouer la division des tâches entre, d’un côté, les savoirs biomédicaux et, de l’autre, les humanités ; les premiers se chargeant de décrire la « réalité » fondamentale des maladies et des thérapeutiques, les secondes traitant les aspects sociaux, moraux ou politiques accompagnant la pratique médicale. Ce faisant, nous prolongeons le pari engagé notamment par l’anthropologie de la nature, l’anthropologie des sciences et les sciences studies, qui consiste à remettre en question les dichotomies nature/culture ou nature/société.

L’objectif du séminaire est à la fois théorique et pratique. Sur le plan théorique, il entend dresser un paysage actuel et varié des reconfigurations des pratiques et savoirs médicaux. Sur le plan pratique, il est en particulier attentif aux dispositifs pédagogiques qui prennent ces situations problématiques pour objets. En effet, le séminaire contribue aussi à un état des lieux de l’enseignement des sciences humaines et sociales dans les études de santé, en France et dans certains autres pays. Les enjeux institutionnels, scientifiques et pédagogiques liés à ces cursus traversent nos questionnements. Ce séminaire se prolongera par le congrès du Collège des enseignants en humanités médicales en juin 2017.

Programme (pdf)

Vendredi 4 Novembre 2016 (14h-16 h) : Introduction : Explorer les « humanités médicales »
François Thoreau, Sociologue, post-doctorant, Spiral, Université de Liège
Alexis Zimmer – Historien, post-doctorant, Programme interdisciplinaire USPC « La Personne en médecine », Univ. Paris Diderot

Vendredi 9 Décembre 2016 (14h-17 h) : Les catastrophes sanitaires contemporaines
Richard C. Keller — Historien, Pr au Département d’histoire de la médecine et de bioéthique, Univ. du Wisconsin

Frédérique Leichter-Flack — MC-HDR en littérature, Université de Paris Ouest-Nanterre La Défense

Discutants : Jocelyne Arquembourg, Professeur en sciences de l’information et de la communication, Paris 3 Sorbonne Nouvelle & Benoît Andremont, Professeur de médecine infectieuse (Bichat, Paris Diderot)

Vendredi 13 Janvier 2017 (14h-17 h) : La place de l’industrie pharmaceutique dans la pratique et la formation médicales 
Nils Kessel – Historien, Post-doctorant, IFRIS, LISIS, Paris–Marne-la-Vallée
Paul Scheffer — Doctorant en Sciences de l’éducation, Président de Formindep, association pour une formation médicale indépendante au service des seuls professionnels de santé et des patients

Vendredi 17 Février 2017 (14h-17 h) : La gestion des soins dans le système de santé français
Frederic Pierru — Sociologue, Sciences Po-CERAPS (CNRS)
Jean-Christophe Weber — Professeur de médecine interne, Strasbourg

Vendredi 17 Mars 2017 (10h-17 h) : Expérimentations collectives, maladies et milieux
Nicolas Prignot — Philosophe, Université libre de Bruxelles
Josep Rafanell Ora — Psychologue de terrain, Paris
Katrin Sohldju — Philosophe et historienne, Vrije Universiteit Brussel
Ding Ding Dong — Institut de coproduction de savoir sur la maladie de Huntington
+ Collectif de patients et d’usagers (en cours d’invitation)

Vendredi 21 Avril 2017 : Journée (10h-17 h) : Épigénétique et environnements toxiques
Michelle Murphy – Historienne, Pr au Département d’histoire et institut d’étude du genre et des femmes, Univ. de Toronto, Politics of evidence working group
Natasha Myers – Anthropologue, Pr au Département d’anthropologie, Univ. de York — Politics of evidence working group
Nick Shapiro – Anthropologue, Matter, Materials and Culture Fellow at the Chemical Heritage Foundation, Open Air Fellow at the grassroots environmental monitoring non-profit Public Lab.
Toxic Tour 93 – Paris (à confirmer) 

Vendredi 19 Mai 2017 (14h – 17 h) : Les usages du numérique dans la formation et la pratique médicale
Anna Haris – Responsable du programme ERC ‘The birth of the digital doctor? A comparative anthropology of medical techno-perception’, Univ. de Maastricht
Adrian MacKenzie – Professeur, Département de sociologie, université de Lancaster