Home

Bienvenue sur le site web dédié au projet GIGS: Gouvernementalité de l’Information Génomique et de la Santé. Ce projet fait l’objet d’un financement PDR du F.R.S.-FNRS pour la période 2014-2018.

Le projet interdisciplinaire GIGS entend explorer de manière originale les enjeux éthiques, juridiques et sociaux (ELSI) induits par la production et l’usage de l’information génomique dans la pratique médicale, en partant de l’hypothèse d’une « gouvernementalité » de la santé.

Sur le plan méthodologique, l’usage du concept de gouvernementalité propose d’envisager les enjeux ELSI de l’information génomique comme des effets normatifs émergents de situations induites par l’introduction de nouvelles technologies dans la pratique clinique et dans les dispositifs d’action publique de santé. Sur le plan théorique, la notion de gouvernementalité place la recherche dans une perspective empruntée à la philosophie critique : elle inscrit les enjeux normatifs émergents de la génomique médicale dans un contexte biopolitique (bioéconomie et systèmes de santé publique) en transformation, à étudier sous l’angle des technologies de pouvoir (politique) et des modes de subjectivation (éthique).

En adoptant une approche interdisciplinaire impliquant les acteurs de terrain, le projet GIGS articulera l’intérêt théorique et pratique d’une perspective croisée (STS et philosophie politique) de la gouvernementalité dans le domaine de la génomique médicale.

L’équipe se constitue de Florence Caeymaex, Catherine Fallon, François Thoreau, Pierre Delvenne, Jessica Borotto et Fanny Duysens.

Le projet GIGS s’inscrit dans un travail de collaboration et de réseau avec notamment le CeSO (KUL), l’Unité Technologies et Sociétés (CRIDS, U.Namur) et le Belgian Network for Science & Technology Studies.

Logo Spiral 2011     MAP     FNRS 1 QUADRI     GIGS Logo - small     BeMGIlogo_s5 - small        logo

Newsletter

Vous pouvez recevoir nos actualités par email: